Cyclo-tourisme

Le cyclotourisme à la Compagnie Belfort-Loisirs (CBL), c'est tout d'abord des sorties faites dans un esprit de convivialité, où le plaisir d'allier Activité et Partage de bons moments est toujours présent.


Ces sorties sont organisées sur la période printemps - été - automne par les animateurs de l'association et permettent de découvrir les paysages locaux en empruntant routes et pistes cyclables du Territoire de Belfort ou de ses départements limitrophes.

Retrouvez-nous


Les mardis, Jeudis et samedi d'avril à octobre

Distances et difficultés variées, parcours accessibles


Nos sorties cyclotourismes sont organisées :

En demi-journée, généralement à partir du stade Serzian de Belfort, les mardis, jeudis et Samedis
Durée : 3 à 4 heures
Distances : 40 à 80 km
Heures de départ :
- 13h30 d'avril à juin, septembre et octobre
- 8h30 en juillet-aôut afin d'éviter les heures les plus chaudes de la journée.

Un parcours est prévu les mardis et samedis et deux parcours les jeudis (un long et un court)

En journée, lieu de départ défini au cas par cas (avec utilisation du covoiturage)
Durée : la journée
Distance : 50 à 100 km
Heure de départ : 8h30

Lors de séjours d'une semaine pour permettre de découvrir d'autres régions françaises (Exemple : Mesnil Saint Père dans le Parc Naturel de la forêt d'Orient)

Et si vous préférez les chemins aux petites routes de notre région, essayez aussi le VTT toujours avec la CBL bien sûr !

Des sorties adaptées avec votre niveau

Six types de parcours ont été retenus, avec un niveau de difficulté associé pour vous permettre de trouver celui qui correspond à votre niveau :.

BALADE (niveau Super Cool) : distance : < 50 km, dénivelé : < 600 m
DETENTE (niveau Cool) : distance : < 60 km, dénivelé : < 600 m
MOYEN (niveau Moyen) : distance : 60 à 70 km ou dénivelé : 600 à 800 m
TONIQUE (niveau Moyen +) : distance : 70 à 80 km ou dénivelé : 800 à 1000 m,
SOUTENU (niveau Soutenu) : distance : 80 à 100 km ou dénivelé : 1000 à 1300 m
SPORTIF (niveau difficile) : distance : > 100 km ou dénivelé : > 1300 m

Même s'il est de règle de prendre le rythme du "moins en jambes" sur chacun de nos parcours, ne vous surestimez-pas : choisissez la formule en fonction de votre connaissance de ce sport mais également de votre forme du moment

Quelques consignes pour une sortie bien réussie :

  • Utiliser un équipement adapté à l'activité (vélo de route) et en bon état
  • Port du casque obligatoire
  • Habillement en adéquation avec les conditions climatiques, un rechange pour tenir compte des changements de météo pendant la sortie
  • Avoir un minimum de matériel de réparation (pompe, chambre à air, demonte-pneus, rustines et colle, clef multifonctions, ...)
  • Prévoir en-cas et boissons
  • Et ne pas hésiter à avoir recours aux animateurs qui se feront un plaisir d'apporter leur aide en cas de besoin

N’oubliez pas !
Les animateurs de la section sont des bénévoles qui donnent de leur temps pour vous faire découvrir de nouveaux secteurs ou vous faire emprunter de jolies routes.
Respectez leur implication et facilitez leur la tâche en restant dans leur sillage, sans vous éloignez du groupe.

Pour mémoire, une personne quittant le parcours emprunté par l’animateur n’est plus considérée comme effectuant la sortie CBL et n’est donc plus couverte par l'assurance de l'association.

Découvrez notre code de l'animateur cyclotourisme ci-contre

Activité cyclo et règles sanitaires (Covid-19)

Les recommandations qui suivent nous serviront de guide pour nos sorties. Elles ne dérogent pas aux obligations réglementaires prises par l'état dans le cadre de la crise Covid-19.

Il appartient aussi à chacun d’avoir un comportement responsable indispensable pour éviter toute contagion, protéger les plus vulnérables et ainsi faire lutter contre la pandémie.

Rappel des gestes barrières :

  • Se laver les mains régulièrement ou friction de gel hydroalcoolique ;
  • Se couvrir le nez et la bouche en toussant ou éternuant ;
  • Éviter de se toucher le visage (nez, bouche, yeux) ;
  • Respecter la distanciation physique d’au moins deux mètres entre les personnes en statique ;
  • Obligation de porter un masque dès lors que les règles de distanciation ne sont pas applicables ou le port obligatoire ;
  • Il est très fortement conseillé d’utiliser l’application « TousAntiCovid», afin d’identifier rapidement les potentiels cas contacts.

Pratiques :

  • Pour la zone de rassemblement (Serzian ou autres) : veiller à respecter la distanciation physique précédant le démarrage de l’activité et ne pas se regrouper au-delà de la jauge autorisée (si précisée dans la gazette cyclo du mois)
  • Une pré-inscription préalable auprès du responsable du parcours pourra être demandée pour nous permettre d'organiser les sorties dans de bonnes conditions sanitaires et de pouvoir assurer le traçage des cas contacts en cas de Covid avéré.  Cette pré-inscription préalable sera exigée si précisée dans la gazette cyclo du mois
  • En cas de co-voiturage, limiter les personnes dans l’habitacle à 3 personnes, avec port du masque obligatoire, hors conducteur.
  • La pratique sportive doit se faire dans le respect des horaires du couvre-feu ;
  • Tout contact rapproché tel que rouler à deux de front est à proscrire, sauf en cas de dépassement ;
  • Le port du masque n’est pas obligatoire lors de la pratique du vélo. Seulement lors des arrêts autres que ceux imposés par le Code de la route ;
  • Le pratiquant doit disposer de matériel personnel (vélo et casque);
  • Tout matériel et autres équipements utiles à la pratique (outillage, carte, GPS, etc.) doivent avoir un usage par son seul propriétaire ;

L'histoire du cyclotourisme à la CBL

Le cyclotourisme a une longue histoire à la CBL. En effet, dans les premières années d'existence de la Compagnie, l'automobile était un luxe que bien peu de personnes pouvaient se permettre, et pour se rendre aux points de départ des randonnées, nos aînés utilisaient en général les transports en commun, mais aussi le vélo. 

Ainsi, pour se rendre au refuge de Belfahy, si certains n'hésitaient pas à faire l'ascension en vélo, beaucoup utilisaient la petite reine pour se rendre à Plancher-les-Mines puis terminaient l'ascension à pied, empruntant le sentier que beaucoup de cébélistes connaissent aujourd'hui sous le nom de "Sentier des Pompiers".